[SANTÉ] « Noyade sèche » : Qu'est-ce que c'est ?

2 commentaires

Peu connue, la noyade "sèche" survient après une noyade humide, hors de l'eau. Elle est définie par l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) "comme la mort par suffocation suite à une immersion dans l'eau". Plus précisément, il s'agit d'une insuffisance respiratoire due à une immersion récente dans un liquide. 

L'OMS a identifié deux types de noyades : sèche et humide. "Dans la noyade humide, la personne a inhalé de l'eau qui interfère avec la respiration et cause le collapsus du système circulatoire. Dans les cas moins fréquents de noyade sèche, le conduit aérien se ferme du fait des spasmes causés par la présence d'eau. La quasi-noyade peut provoquer une atteinte neurologique et le succès du rétablissement dépend de la rapidité du sauvetage et de la réanimation".

Les causes

Chez les enfants, une défaillance de la surveillance des adultes est la cause individuelle de noyade la plus importante. Les enfants peuvent se noyer non seulement dans des piscines, des lacs et la mer, mais également dans d'autres récipients d'eau tels que baignoires, seaux d'eau, etc. Les enfants qui savent un peu nager peuvent se trouver en difficulté s'ils essaient de surpasser leurs capacités, ou bien s'ils se blessent du fait des risques qu'ils prennent dans l'eau.
Dans les étendues d'eau dégagées, les gens peuvent se noyer s'ils ne savent pas assez bien nager pour faire face à des conditions défavorables, telles que de grosses vagues, marée descendante et vents de reflux.
Dans les piscines, les jaccuzis de jardin, les stations thermales et dans les autres lieux de loisirs fermés du même genre, divers scénarios peuvent se produire. Une forte aspiration au niveau des orifices d'admission et de sortie des piscines peuvent prendre au piège des parties du corps ou les cheveux et maintenir la tête de la victime sous l'eau, provoquant la noyade. La limpidité de l'eau dans les piscines peut également être un facteur: dans une eau trouble, il est possible que le maître-nageur ne puisse pas identifier quelqu'un qui a besoin d'aide. Les zones de baignade surpeuplées présentent un problème similaire.

Ampleur du problème

L’enquête NOYADES menée au cours de l’été 2018 en France a permis de recenser 1649 noyades accidentelles entre les mois de juin à septembre, soit en moyenne 12 cas par jour. Parmi ces noyades, plus d’un quart ont été suivies d’un décès.

 

Interventions

Il faut une extrême vigilance permanente et à tout âge car si la majeure partie des accidents a lieu avant 4 ans et principalement entre 1 et 2 ans, la période où les enfants apprennent à nager et où la vigilance des parents baisse comme celle de l’adolescence, avec plus de prises de risque et, là aussi, une moindre vigilance, sont aussi dangereuses.
Apprendre aux enfants et aux adultes à nager est la base de toute action de prévention de la noyade; l’éducation sur les risques de la baignade dans des conditions particulières est également essentielle pour réduire le risque de noyade.
D'autres interventions comprennent:
  • Ne pas nager au-delà de ses capacités.
  • Surveillance ininterrompue et permanente des adultes pour les enfants se trouvant à proximité de toute étendue d'eau dégagée et de tout récipient d'eau, etc.
  • Ne jamais nager seul ou dans des lieux non surveillés.
  • Gilets gonflables pour les enfants et les adultes ne sachant pas bien nager, lors des activités de baignade ou de natation en étendues d'eau dégagées.
  • S'assurer que les bouches d'aspiration dans les piscines, les jaccuzis de jardin et les stations thermales répondent aux normes de sécurité.
  • Veiller à la présence de barrières d'isolation et de portes fermées autour des piscines privées.
  • Apprendre la réanimation cardio-respiratoire. Ceci est particulièrement important pour les propriétaires de piscine et les personnes qui participent régulièrement aux activités de loisirs aquatiques.
  • Vérifier la profondeur de l'eau avant d'y entrer.

 

Source : Organisation mondiale de la Santé (OMS).

2 commentaires

  • Publié le par xmlzTWQaAyZI

    zCQrkGAWOM

  • Publié le par ChGMKolQkS

    QuoTsGPBOJZxAq

Laissez un commentaire

Les commentaires sur le blog seront vérifiés avant leur publication
Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.