Faut-il décalotter bébé ?

0 commentaires

 

Vous venez d'avoir un petit garçon et avez entendu parler du décalottage, sans trop savoir à quoi cela correspondait. Qu'appelle-t-on le décalottage ? Devez-vous décalotter votre bébé ? Si oui, comment ? On vous dit tout.

Parfois, le décalottage de bébé ne s'effectue pas tout seul

A la naissance, chez la plupart des garçons, le prépuce (la peau qui recouvre l’extrémité du pénis) adhère à la muqueuse du gland. Ces adhérences pré­putiales cèdent le plus souvent dès les premiers mois lors d’érections, ou parce que le tout-petit tire sur son zizi dans le bain. Au fil du temps, le prépuce s’élargit et se décolle progressivement du gland : le décalottage se fait alors spontanément.

Mais, parfois, il ne s’effectue pas tout seul. Il faut donc, au plus tard à la puberté, intervenir pour éviter que les futurs rapports sexuels ne soient difficiles et douloureux, voire impossibles. Après avoir appliqué une crème anesthésiante, le médecin décalotte le pénis en deux ou trois fois, en forçant un peu. Si le prépuce est trop serré sur le gland, on peut pratiquer une incision ou une circoncision (une ablation), à l’hôpital et sous anesthésie locale.

Le décalottage brutal de bébé est à bannir 

Il fut un temps où le décalottage était pratiqué d’office chez le tout-petit pour éviter toute difficulté éventuelle à l’adolescence. D’un coup sec, le prépuce était séparé du gland, ce qui provoquait une douleur intense et, on s’en doute, des conséquences psychologiques chez l’enfant. Nombre d’hommes s’en souviennent encore aujourd’hui ! Puis la tendance s’est inversée.

Désormais, la majorité des médecins recommandent de laisser faire la nature et de ne pas intervenir. La position du Dr Grandsenne, pédiatre, est à mi-chemin entre ces deux « écoles » car il considère qu’il vaut mieux prévenir que ­guérir. Le décalottage brutal en une seule fois est barbare et à bannir. En revanche, il conseille aux parents de faire coulisser un peu chaque jour le prépuce du pénis de leur petit garçon pour libérer le gland progressivement, millimètre par millimètre.

Comment décalotter bébé ? 

Il faut commencer vers 1 mois car, à cet âge, le bébé bouge très peu et le geste est plus facile. Et au sortir du bain car la peau du prépuce s’est assouplie dans l’eau. Avec les deux mains (pouces et index de chaque côté du pénis), dégagez le prépuce du gland en le faisant descendre tout doucement. La limite ? Quand l’enfant fait une grimace d’inconfort. Vous recommencerez le décalottage le lendemain. En quelques mois, le gland sera libre. Ensuite ? Il suffit « d’entretenir » en faisant régulièrement la manœuvre dans le bain… Vers 3 ans, le petit garçon est capable de se décalotter tout seul, vous le lui aurez appris.

Un peu de vocabulaire.. 

Phimosis : rétrécissement anormal du prépuce empêchant le décalottage.
Paraphimosis : étranglement du gland par le prépuce qui ne retrouve pas sa place. 
Balanite : inflammation du gland.

 

Source : Famili - Magic Maman 

Laissez un commentaire

Les commentaires sur le blog seront vérifiés avant leur publication
Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.